Jack Bauer à la retraite, on pensait que les states allait sombrer dans le terrorisme. Mais c’était sans compter sur Sam Fisher, de retour au plus haut poste d’échelon 4.

splinter cell blacklist

Blacklist offre à Sam les pleins pouvoirs pour nous offrir un jeu Xbox d’action-infiltration à l’intensité certaine. Alors même s’il reste beaucoup de points d’ombre, cette première démo nous invite clairement à mettre le jeu sur notre « Wish List » de 2013.

PITCH

Sam Fisher reviendra en 2013 plus fort que jamais. Après la fermeture de son agence d’intervention Echelon 3, il devient carrément le Big Boss d’Echelon 4 ! Ce qui ne l’empêchera pas pour autant d’être sur le terrain et de se salir les mains. Ca plutôt tombe bien, puisqu’un groupe de terroristes prévoit d’attaquer les States. Ce complot, appelé la « Blacklist », vise à obliger les Etats-Unis à retirer leurs troupes présentes au Moyen-Orient. On ne déconne pas avec les terroristes, et on négocie encore moins avec eux. Sam est donc envoyé pour tous leur exploser le ciboulot. Et il pourra compter sur de nombreux nouveaux gadgets pour mener à bien sa mission.

ACTION MAN

Depuis Splinter Cell Conviction, le précédent volet de la série, Sam a tendance à avoir la gâchette un peu trop facile. Et autant être clair, cela n’est pas près de changer avec Blacklist, où l’on abattra froidement ses ennemis par demi-douzaines grâce au « Killing in motion », la grosse nouveauté de cet épisode. Elle permet de sélectionner plusieurs cibles à la fois, et de les descendre avec autant de style que d’efficacité dans un mode bullet-time à la Matrix. Plus vous gagnez des points en vous infiltrant, plus vous pouvez flinguer de cibles à la fois. Le deal semble être équitable, et devrait surtout obliger le joueur à ne pas faire n’importe quoi. Sa batterie de gadgets seront aussi de retour, ainsi que ses armes favorites comme son couteau, permettant de donner véritablement dans les attaques silencieuses. Enfin, cerise sur le gâteau, Sam pourra profiter maintenant d’un soutien aérien dévastateur quand ça deviendra trop chaud. En même temps, quand on est le boss d’Echelon 4, c’est le minimum syndical !

MOST WANTED

Pour le reste, Blacklist fait le taff, avec notamment une réalisation graphique qui envoie du bois et une palette d’animations qui s’est encore enrichie, avec notamment des mouvements à la Assassin’s Creed. L’essentiel pour nous donner envie d’enchaîner les missions suicides en plein Moyen-Orient, et qu’on fasse la misère aux terroristes au cours d’interrogatoires à la violence rare. Bref, pour l’instant cette première démo nous a régalés. On espère juste que la narration et les objectifs seront mieux fignolés que dans le précédent volet pour être sûr d’obtenir un jeu de grande qualité. En tous cas pour le moment, s’il y a bien un titre qui n’est pas sur notre liste noire, c’est bien Blacklist !

 

 

Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on Tumblr0Pin on Pinterest0
A vous de jouer